Contact / Accès

Chargement de la carte en cours...

Contact

Ville de Louviers
Hôtel de Ville - CS 10621
19 rue Pierre Mendès France
27406 Louviers Cedex

Tél. 02.32.09.58.58
Fax. 02.32.09.58.51

Contactez-nous

Vous êtes ici

Les tribunes politiques

Homme qui écrit sur un carnetTribunes libres

Espace d'expression politique

Cette page est destinée à la libre expression politique des élus municipaux.

La rédaction décline toute responsabilité sur la teneur des propos tenus.

 

Jean-Jacques LEROUXTRIBUNE UNIS POUR LOUVIERS (MAJORITÉ)

Alors que l’action municipale a pour but d’améliorer la vie des habitants, ce serait commettre une erreur que d’oublier que la vie locale est aussi faite des entreprises et de leurs salariés. Si cette réalité fut totalement occultée par la précédente municipalité, notre maire actuel et son équipe ont au contraire une toute autre vision des choses.

Dès le début du mandat, nous avons ainsi avec le Maire initié une démarche nouvelle et volontaire visant à renouer – enfin ! - avec le monde économique. Cela est d’abord passé par la désignation d’un élu adjoint à l’attractivité économique puis par des visites fréquentes d’entreprises de la ville. C’est ainsi que nous allons régulièrement à la rencontre des entrepreneurs qui nous informent de leurs attentes en temps réel. À nous de jouer notre rôle de facilitateur pour ré- pondre au mieux à leurs sollicitations qui concernent des sujets aussi variés que la signalétique, la recherche de locaux, des aménagements de voirie… Bref, autant de questions souvent déterminantes pour l’exercice de leur activité et qui concourent à la vitalité de notre tissu économique. Celle-ci est indispensable pour garantir notre attractivité, créer des richesses sur notre territoire et permettre la création d’emplois et donc le progrès social.

Il nous faut aussi veiller, dans le respect des règles de droit et du code des marchés publics, à faire travailler nos entreprises locales qui sont également souvent de véritables partenaires dans la définition et la mise en œuvre de notre projet de territoire. Elles sont nombreuses à être impliquées dans la vie locale à l’instar des divers partenariats noués, par exemple, à l’occasion de manifestations culturelles et artistiques (festival des grands amateurs de piano, Académie des Talents, Nuit des Sports…). Les entreprises sont une chance pour notre ville. Sachons leur donner de bonnes raisons de rester à Louviers, de s’y sentir bien pour s’y développer !

Jean-Jacques LEROUX
Adjoint au maire en charge de l'action économique, de l'attractivité, de la sécurité et de la tranquillité publique.

 

Franck MARTINTRIBUNE BRAVO LOUVIERS ! (OPPOSITION)

Qu’avons-nous appris lors du dernier conseil municipal ? Que la ville commence à brader des propriétés communales pour équilibrer son budget. Que cette mise à l’encan de notre patrimoine municipal ne suffira pas à combler le trou creusé par les dépenses courantes.

Et qu’une partie de l’emprunt contracté pour créer de nouvelles richesses durables sera ainsi subrepticement détournée pour financer les dépenses courantes. Ce qui est constitutif, sinon d’une illégalité flagrante, du moins d’une faute de gestion majeure.

Emprunter pour construire une maison est sain. Emprunter pour couvrir son dé- couvert, c’est enclencher la spirale de la ruine !

Depuis l’arrivée de cette municipalité, l’investissement est au point mort : les bâtiments, les logements, les équipements sortis de terre depuis les élections ont été financés et programmés par la municipalité Martin.

Depuis les dernières élections, la Ville de Louviers n’investit plus. L’investissement productif de richesses durables, l’investissement qui finance la création de notre patrimoine, de biens et d’équipements communaux est au point mort, au plus bas depuis trente ans !

Après la suppression du gymnase de Maison Rouge, la suppression de la nouvelle école Jules Ferry, le seul projet tangible de cette municipalité est la construction d’un parapluie en tôle place de la Halle, dont l’utilité n’apparaît à personne. Sauf aux pigeons de Louviers, qui y trouveront nichoir et crottoir !

Après deux ans de mandat, cette municipalité n’a rien fait de sérieux, ni de profitable aux Lovériens. Les rotomontades et vantardises sur les qualités de gestionnaire du maire ne suffisent plus à masquer une tout autre réalité : celle de l’incompétence.

Franck MARTIN
avec
Marie-Pierre DUMONT,
Véronique JEANNE-TELLIER,
Patrice YUNG,
Bruno CANIVET,
Alexi FRAISSE,
Leila SEGHIR.
Tél. 06.44.36.69.27

Jacky VASSARDTRIBUNE LOUVIERS BLEU MARINE (OPPOSITION)

C'est avec soin que j'ai observé le document de Monsieur le Maire au sujet de son "bilan" des actions mises en place depuis 2014.

Ce papier, qui parle certes de travaux d'entretien et de rénovation dont personne ne se plaindra, contient aussi un certain nombre de rubriques peu convaincantes (car n'apportant rien de nouveau) ou parlant de projets non encore réalisés.

La nouvelle équipe municipale semblait jusqu'ici vouloir se concentrer sagement sur la rénovation et l’embellissement de la ville, rompant avec les ambitions de l'équipe précédente dont les projets pharaoniques n'ont pas fini de peser sur l'endettement de la cité. Mais non, Monsieur Priollaud a visiblement cédé à la tentation de laisser derrière lui une construction parfaitement inutile et coûteuse telle que celle prévue sur la place de la halle.

Plus généralement, ce tract m'a interpellé. Doit-on y voir une marque d'autosatisfaction ou bien l'aveu d'un doute qu'il porte lui-même sur l'efficacité de son mandat ? J'invite Monsieur le Maire à se pencher plutôt sur certains dysfonctionnements comme par exemple les rodéos intempestifs d'engins motorisés dont les bien jeunes conducteurs semblent bénéficier de tous les droits. Ces expéditions sauvages, aux odeurs de gaz d'échappement et de chienlit généralisée, témoignent de la politique laxiste que nous dénonçons tous les jours.

Peut-être Monsieur Priollaud a-t-il besoin d'un temps de relaxation et de détente pour digérer le Brexit, visiblement catastrophique si on en croit ses derniers écrits. Qu'il se rassure, le gouvernement refusant catégoriquement l'idée d'un référendum en France, la non-démocratie de l'UMPS a encore de quoi survivre… au moins jusqu'en 2017

Jacky VASSARD
Louviers bleu marine - Front National fn27@frontnational.com