Retour

Maison médicale

La maison médicale « Simone Veil » a ouvert ses portes à Louviers

Une belle inauguration

La Maison médicale Simone Veil a été inaugurée lundi 15 octobre 2018. Une réponse concrète à la désertification médicale, destinée à attirer de nouveaux professionnels de santé à Louviers.

Moins de deux ans après le lancement du projet, la Maison médicale Simone Veil prend vie. Inauguré le 15 octobre, le bâtiment accueille depuis le début du mois dix professionnels de santé, dans des locaux entièrement réaménagés et dédiés à l’exercice de professions médicales et paramédicales.

« Une Maison médicale pour préparer l’avenir »

« Nous avons choisi d’agir avant qu’il ne soit trop tard. La désertification médicale est un sujet plus que d’actualité, à Louviers comme ailleurs. Le département de l’Eure figure parmi ceux qui ont la plus faible densité de médecins généralistes, et c’est également valable pour les spécialistes. Alors que plusieurs médecins exerçant dans notre commune doivent partir en retraite dans les prochaines années, nous avons décidé d’anticiper et de construire avec des professionnels une maison médicale capable d’attirer de nouveaux médecins et préparer l’avenir », explique Céline Leman, conseillère municipale déléguée à la famille et à la santé.

Les anciens locaux de l’Unedic, laissés vacants, ont été rachetés par la Ville de Louviers en 2017. En concertation avec plusieurs médecins et paramédicaux rassemblés autour du projet, la Ville de Louviers a réalisé une Maison médicale sur-mesure : salles d’attente, espaces communs avec salle de réunion et secrétariat, cabinets indépendants…

« Créer les conditions favorables à l’installation de nouveaux médecins »

« Notre objectif est que cette Maison médicale permette aux professionnels de travailler en réseau et, ainsi, attire de nouveaux médecins. Il est de notre responsabilité de créer les conditions favorables à l’installation de professionnels de santé sur notre territoire », poursuit le maire de Louviers, François-Xavier Priollaud. Dès novembre, trois médecins-adjoints (des étudiants ayant validé leur cursus de troisième cycle mais n’ayant pas encore soutenu leur thèse) intègreront la Maison médicale Simone Veil pour épauler trois médecins généralistes participant au projet.

Sept mois de travaux ont été nécessaires pour réaliser les aménagements. Un chantier exemplaire, qui a permis de refaire entièrement l’intérieur du bâtiment. Les premiers patients ont été accueillis dès le 9 octobre.

L’apport de l’Europe

La maison médicale de Louviers a pu voir le jour grâce à aux fonds de l’Union européenne gérés par la Région Normandie. Sur un budget total de 1,45 millions d’euros, 615 741 euros proviennent du FEDER. Preuve, selon le maire François-Xavier Priollaud que l’Europe agit au plus près des préoccupations des citoyens.

En hommage à Simone Veil

Le conseil municipal de Louviers a décidé de donner le nom de Simone Veil à la maison médicale. Une façon de rendre hommage aux deux combats de Simone Veil : celui pour la santé, et celui pour l’Europe.

En chiffres

Les professionnels de santé accueillis dans la Maison médicale Simone Veil

Les entreprises qui ont participé au chantier