Louviers et la municipalité

Les séances de conseil municipal

Drapeau Français

Les principes

Le Conseil municipal se réunit en principe une fois par mois. Il rassemble 33 élus de la majorité municipale et de l’opposition et règle, par ses délibérations, les affaires de la commune.

ℹ️ La prochaine séance se déroulera le lundi 14 octobre 2019 à partir de 18h30. Vous pourrez suivre la retransmission vidéo en direct.

Les décisions du conseil municipal

Les compte-rendus des conseils municipaux sont accessibles en ligne.

Diffusion en direct

Retrouvez les vidéos des séances passées ou visionnez la diffusion en direct le jour même du conseil.

Les tribunes politiques

Chaque mois, un espace de libre expression est réservé aux groupes politiques représentés au conseil municipal. Les groupes politiques s’expriment sous leur responsabilité dans le cadre des dispositions prévues par l’article L.2121-27-1 du code général des collectivités territoriales.

Unis pour Louviers (Majorité)

Le marché de l’immobilier reprend des couleurs à Louviers, signe de l’attractivité retrouvée de notre ville.

Le rythme des transactions ne cesse de progresser et les investisseurs ont repris la route de Louviers. Sur le marché de l’ancien, la ville est éligible au dispositif « Denormandie » qui prévoit des incitations fiscales importantes pour les travaux de réhabilitation de logements anciens. C’est dans ce cadre que les logements PSR du quartier Salengro vont prochainement faire l’objet d’un important programme de réhabilitation. La cession de la Halle Wonder va également permettre la résurrection de ce patrimoine industriel abandonné depuis des décennies pour y installer des logements et répondre à des demandes non satisfaites à Louviers. Dans l’ancienne Banque de France – la Maison Condorcet – ce sont des bureaux qui vont être aménagés, développant ainsi de l’activité tertiaire en centre-ville, qui sera notamment bénéfique au commerce de proximité.

Sur le marché de l’immobilier neuf, les projets sortent de terre les uns après les autres, qu’il s’agisse de logements individuels ou collectifs et les aides mises en place par l’agglomération visent à soutenir les primo-accédant. La résidence « Jeanne d’Arc » sera ainsi la première réalisation sur le nouvel axe « Seine-Eure Avenue ».

Le fait que Louviers figure parmi les 222 communes du programme national « Action cœur de ville » est une véritable chance pour mobiliser des partenaires tels qu’Action Logement ou la Banque des Territoires. Lors du séminaire régional des 12 villes normandes du programme « Action cœur de ville » qui s’est tenu le 25 juin dernier à Louviers, le maire a suggéré que les cœurs de ville de ces communes soient automatiquement éligibles au dispositif « Pinel » de soutien à la construction de logements locatifs. C’est une proposition de bon sens qu’il s’agit à présent de porter au plus haut niveau de l’État pour convaincre le Gouvernement de l’intérêt de sa mise en œuvre.

Caroline ROUZÉE
Adjointe au maire en charge de l’urbanisme

Bravo Louviers (Opposition)

M. Priollaud n’aime pas la démocratie …. quand il est à Louviers. Il l ’a déjà démontré en refusant d’inaugurer la place Nelson Mandela (voté au conseil municipal), en restreignant le temps de prise de parole de l’opposition. Bref, il n’aime pas le débat, il voudrait un auditoire servile qui l’écouterai sagement sans dire mot et que tout le monde l’écoute. D’ailleurs, il organise un nombre de séances du conseil municipal réduit au minimum légal.

Mais M. Le Maire a de grandes causes municipales à défendre, après des années de « detricottage » de nombreux projets en cours sous le faux prétexte d’une situation apocalyptique des finances de la ville, il poursuit son « œuvre ». Après avoir supprimer tant de dispositifs permettant l’accès pour tous à la culture et aux loisirs (suppression des livres pour les écoles, réduction des transports des écoles ne permettant plus l’accès aux infrastructures culturelles et sportives, augmentation du prix d’accès à certains loisirs culturels, réduction de Louviers plage à un site et dans le temps). Quel paradoxe quand on déclare la lecture comme grande cause municipale une année.

Au dernier conseil municipal, M. Priollaud, après la vente du très symbolique bâtiment central de l’école Jules Ferry. Il poursuit sa politique de vente du patrimoine communal : le Manoir de Bigards, dont le jardin est laissé à l’abandon depuis que la municipalité est au pouvoir, la halle Wonder (témoin du patrimoine industriel avec sa cheminée), le cinéma et la Banque de France, le tout laissé dans les mains des promoteurs, ce qui est dans la suite logique d’un maire qui n’a aucun projet pour la cité dont il a la charge. Quel sens de l’ironie quand on déclare 2019 grande cause municipale le patrimoine ! D’ailleurs d’ici la fin de l’année que reste-t-il à vendre … à l’approche des élections.

C’est dommage pour la qualité du débat, c’est tragique pour notre ville et pour la démocratie locale qui a tellement contribué au prestige de notre cité.

Axel DACHÉ
Bravo Louviers

Louviers Bleu Marine (Opposition)

Le groupe n’a pas transmis son texte.

Jacky VASSARD
Louviers Bleu Marine

Le conseil en direct Rediffusions des séances Compte-rendus et délibérations