Louviers et la municipalité

Les tribunes politiques

Tribunes politiques

Paroles d’Élus

Chaque mois, un espace de libre expression est réservé aux groupes politiques représentés au conseil municipal.

Les groupes politiques s’expriment, dans les tribunes politiques, sous leur responsabilité dans le cadre des dispositions prévues par l’article L.2121-27-1 du code général des collectivités territoriales.

Louviers au cœur (Majorité)
Marie-Dominique PERCHET

Anne TERLEZ

Première-adjointe,
Chargée des Affaires Générales, de la Politique Sociale et du Logement.

En contestant les résultats de l’élection municipale, Monsieur Brun a voulu donner une leçon de droit à la terre entière en expliquant à qui voulait l’entendre que notre campagne électorale avait été entachée de multiples irrégularités.

C’était pourtant méconnaître l’attachement du maire et de l’équipe que nous formons autour de lui à veiller scrupuleusement au respect des règles du code électoral. Le jugement du tribunal administratif ne laisse aucun doute : les juges n’ont retenu aucun des griefs du requérant et les accusations de Monsieur Brun ne reposent sur rien, si ce n’est sur la frustration de la défaite.

En voulant remettre en cause le résultat des urnes, ce candidat malheureux qui ne s’attendait pas à perdre dès le premier tour, affiche surtout son incapacité à se remettre en cause, en préférant toujours l’arrogance à l’élégance. La liste qu’il conduisait a passé son temps à dénigrer les réalisations de la municipalité auxquelles les Lovériens adhèrent.

Depuis 2014, nous nous efforçons de transformer la ville et d’améliorer la vie quotidienne des habitants. Nous allons poursuivre dans cette voie, avec cette part d’humilité qui fait que nous savons que tout n’est pas parfait ; mais nous avons chaque jour le cœur à l’ouvrage
à agir avec détermination et sincérité pour l’intérêt commun.

Unis ! (Opposition)

Diégo ORTEGA

Conseiller municipal de l’opposition

Pour un vrai débat démocratique sur la gestion de l’eau !

L’eau n’est pas un bien comme un autre : elle est essentielle à l’homme et répond à un besoin de première nécessité.

Fut présenté au conseil municipal du 7 décembre le rapport annuel sur le prix de l’eau et de l’assainissement à Louviers et sur l’Agglomération. Les élus de l’Agglomération devront statuer le 17 décembre 2020 sur le mode gestion retenu pour les années à venir.

Voilà un sujet qui nous concerne tous ! Un choix qui va impacter chaque Lovérien : la qualité de l’eau qui arrive dans chaque famille, le prix de l’eau, le montant de notre facture ! Un budget de plusieurs millions d’euros pour l’Agglomération.

Le 17 décembre, ce vote nous engagera tous pour les 7 années à venir. Aujourd’hui, le Maire de Louviers et le Président de l’Agglomération envisagent de confier cette gestion à une entreprise privée. Mais d’autres solutions sont possibles, notamment une gestion « publique » de l’eau. De nombreux élus de toutes sensibilités politiques (Mr Baroin à Troyes, Mr Piolle à Grenoble) font ce choix.

La régie publique réduit le prix de l’eau pour le citoyen car les coûts superflus disparaissent : disparition des frais de rémunération des actionnaires, des frais de siège (2,3 millions pour les 7 prochaines années sur l’Agglomération). Elle permet une tarification sociale et progressive ainsi que la gratuité des premiers mètres cubes.

Les élus du groupe « Unis » soutiennent le collectif citoyen « Pour une gestion publique de l’eau ».

Pour toute information : regiepublique27@gmail.com

Diego ORTEGA, Philippe BRUN, Magali COLLARD, Alexis FRAISSE et Ingrid LEVAVASSEUR.

Rassembler pour le renouveau de Louviers (Opposition)

Timothée HOUSSIN

Conseiller municipal de l’opposition

Nous apprenons l’arrivée en 2021 de 15 policiers « supplémentaires » au commissariat de Val-de-Reuil-Louviers. Cette nouvelle est, vue l’urgence de la situation, positive.

Cependant si ces effectifs sont indispensables, ils sont loin d’être suffisants et de nous satisfaire à long terme.

Le député Questel et François-Xavier Priollaud se réjouissent et font de la communication sur leur «action».

Notons que le commissariat va simplement remonter à un effectif de 67 policiers en 2021…..Il y en avait 110 en 2009 ! Il faut donc continuer à exiger des moyens et effectifs suffisants, et non se contenter des miettes jetées par Darmanin !

Ce dernier semestre 2021 a été marqué par un nouveau confinement et la longue fermeture des commerces dits non-essentiels.

Dès le début de cette fermeture, le Rassemblement National a demandé que les maires prennent des arrêtés municipaux permettant leur réouverture immédiate, en contrepartie de règles sanitaires strictes, afin d’engager le bras de fer avec le gouvernement.

Les maires de Bourg-Achard ou Evreux l’ont fait. Malgré notre demande, M.Priollaud, macroniste dans l’âme, s’y est refusé.

Au conseil municipal de décembre, le Rassemblement National a demandé au maire d’exonérer des taxes d’enseignes et d’une partie des taxes d’affichages nos commerçants et artisans. Au conseil précédent c’est à la hausse des taxes sur l’électricité que nous nous opposions.

Bonnes fêtes de Noël à tous.

Louviers autrement (Opposition)

Marine DUGORD

Conseillère municipale de l’opposition

Un 2e confinement fut compliqué à gérer et à appréhender pour l’ensemble des Lovériens.

La mairie n’a pas été à la hauteur des attentes des citoyens et des commerçants, les laissant livré à eux-mêmes… Les commerçants, déjà en difficultés, attendaient plus, de même pour les citoyens, qui subissent ce confinement et ses conséquences de plein fouet.

Cela se traduit par une précarité en augmentation, des commerçants au bord du gouffre, du chômage, des étudiants en souffrance. Et pour tout cela, il faut un accompagnement de la part de la mairie, c’est son rôle. Elle est élue pour ces citoyens, et tous ces citoyens. Nous assistons un non-engagement et de la non-action de la mairie.

Il y a mauvaise gestion de cette crise sanitaire, économique et humaine. Elle laisse les choses se dégrader, cela se traduit par de nouvelles incivilités. Il y a un mépris de la municipalité envers certaines populations, avec un manque total de médiation.

Elle doit absolument mettre d’avantage de moyens humains et financiers notamment en termes de médiation ou de protection pour la population. Le dialogue doit se rétablir entre les citoyens et la mairie de Louviers.

En cette période, soutenons nos commerçants et nos producteurs de locaux, apportons aussi un soutien aux personnels soignants et toutes les personnes qui sont en première ligne.

Un grand merci aux associations qui sont encore et toujours présentes.

Je souhaite à tous, malgré cette période difficile, une bonne fin d’année pleine de solidarité et d’entraide, dans l’attente de jours meilleurs.